Où acheter Acheter Contacter

Un carburant plus propre facilite le nettoyage d’une entreprise de fabrication de béton

La situation

Un important producteur de béton prêt à l’emploi situé dans le sud du centre des États-Unis approvisionne des entreprises de toute sa zone commerciale urbaine d’une superficie de 2 300 km2. La société livre son béton (un mélange de graviers, de sable, de ciment et d’eau) à des chantiers de construction à l’aide d’un parc de camions malaxeurs.

Étant donné que le béton prêt à l’emploi commence à durcir peu de temps après le malaxage et que les clients de l’entreprise dépendent d’une livraison opportune pour mener à bien leurs projets dans les délais impartis, une livraison efficace est essentielle.

Chacun des 20 sites de la société est doté d’un réservoir de diesel d’une capacité de 57 000 l pour alimenter les équipements de production du béton ainsi que le parc total de 250 camions malaxeurs de la société chargés de la livraison. Chaque site utilise 38 000 l de carburant diesel par semaine.

Le défi

La société s’est équipée de nouveaux équipements de production ainsi que de nouveaux camions malaxeurs et, à l’automne 2017, elle a connu une augmentation des temps d’arrêt liés au carburant, ce qui n’est pas surprenant compte tenu de l’environnement poussiéreux des opérations de malaxage du béton. La société a découvert que ses filtres à carburant se colmataient et ses injecteurs de carburant s’usaient prématurément. Elle a conjecturé que la source de contamination était le carburant diesel qui, s’il était conforme aux normes de livraison de carburant D975, ne respectait pas les exigences strictes de propreté des moteurs Tier 4 de ses équipements de production et des moteurs postérieurs à 2010 de ses camions malaxeurs.

Les défaillances d’injecteurs de carburant sur l’ensemble du parc coûtaient à la société environ 280 000 USD en pièces et en main-d’œuvre par an, tandis que des problèmes supplémentaires liés au carburant entraînaient des coûts de maintenance imprévus de 64 000 USD.

Les moteurs diesel ont subi des changements radicaux pour répondre aux exigences sur les émissions de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA) tout comme le carburant diesel lui-même. Mais, les normes des carburants n’ont pas été mises à jour depuis les années 1970. Les systèmes de précision d’injection de carburant des moteurs Tier 4 et des modèles plus récents Tiers 3 ou des moteurs EPA 2010+ fonctionnent à des pressions pouvant atteindre 276 000 kPa et ne peuvent pas tolérer la moindre contamination dans le carburant diesel.

La solution propre

Les essais ont évalué le carburant diesel des réservoirs en vrac de la société à 21/18/15, selon la norme ISO 4406 de l’Organisation internationale de normalisation (ISO). Les nombres correspondent aux plages spécifiques de particules : 4 microns et plus, 6 microns et plus, et 14 microns et plus par millimètre, respectivement.

Les experts Donaldson ont œuvré pour faire en sorte que seul un carburant diesel répondant au code de propreté ISO minimum de 16/14/12, soit plus de 60 fois plus propre qu’avant la filtration Donaldson, soit pompé dans les équipements de production et les camions malaxeurs.

Ils ont décidé d’installer des kits de diesel propre à haute capacité de Donaldson dotés de filtres de 4 microns en amont des buses de distribution de chaque réservoir afin de nettoyer le carburant avant son arrivée dans les machines et les camions malaxeurs. De plus, un reniflard T.R.A.P.™ de Donaldson a été installé sur chaque réservoir en vrac pour éliminer l’humidité de l’air d’admission et empêcher la contamination du carburant.

Les résultats

Les codes de propreté de carburant 15/13/10 +/- 1 sont systématiquement atteints sur tous les sites, protégeant ainsi les injecteurs de carburant d’une usure excessive et prolongeant la durée de vie des filtres à carburant des machines et des véhicules.

Depuis l’installation du système Donaldson, la société n’a pas eu à remplacer un seul injecteur de carburant en dehors du calendrier normal de maintenance préventive, à savoir une fois tous les quatre ans.

« Cette solution a pratiquement éliminé tous les temps d’arrêt liés au carburant contaminé et a permis d’économiser encore plus d’argent en augmentant le nombre d’heures de fonctionnement avant la maintenance préventive. Le client peut désormais garder ses machines et ses camions-malaxeurs en bon état de marche pour fournir à ses clients un béton de qualité dans les délais impartis. »

- Jim Doyle, spécialiste de la filtration en vrac chez Donaldson

Reniflard Reniflard
Conclusion

À l’instar de tous les opérateurs de machines, en particulier ceux qui travaillent dans des conditions extrêmement poussiéreuses, telles que la production de béton prêt à l’emploi, cette société était en mesure de bénéficier d’une filtration très efficace installée sur ses réservoirs de stockage de carburant en vrac. Le carburant diesel propre est essentiel pour les équipements de production dotés de moteurs Tier 4 et pour les camions routiers construits après 2010.

Donaldson préconise que les opérateurs de machines nettoient le carburant lorsqu’il arrive dans le réservoir de stockage en vrac, le protègent dans le réservoir avec un reniflard T.R.A.P. et le polissent à nouveau lorsqu’il en ressort pour garantir que seul un carburant exempt de tous contaminants alimente les machines.

Valeur de filtration par les nombres
Problèmes de pannes des injecteurs du parc :
Avant la filtration de DonaldsonAprès la filtration de Donaldson
1 panne toutes les 3 semaines/280 000 USD par an0 incident par semaine
Problèmes d’entretien liés au carburant :
Avant la filtration de DonaldsonAprès la filtration de Donaldson
3 incidents par semaine/64 000 USD par an0 incident par semaine

Bien que chaque situation soit différente, votre représentant Donaldson local peut vous aider à trouver les solutions qui répondent le mieux à vos besoins, protègent votre matériel et assurent le bon fonctionnement de vos opérations. 

Vous avez des questions sur les avantages de nos produits pour votre activité?

Fermer